premiere


F.P. Journe - Il y a 30 ans, un jeune rebelle créait son propre tourbillon…

December 2013


Il y a 30 ans, en 1983, un jeune homme à peine âgé de 25 ans mettait le point final à la réalisation de son premier garde-temps: une montre de poche à tourbillon. Cinq ans lui auront été nécessaires pour la concevoir et la terminer. Il a façonné à la main chacune des pièces qui la composent, y compris le boîtier en or et en argent et la signe fièrement d’un F.P. JOURNE – A PARIS.

F.P. Journe - Il y a 30 ans, un jeune rebelle créait son propre tourbillon…

Le jeune François-Paul Journe est un rebelle que ses parents ont cherché à assagir en l’inscrivant à l’école d’horlogerie de Marseille. Là, pour la première fois, lui qui était de son propre aveu un vrai “cancre”, il se plaît à apprendre à tailler, à limer, à monter des mouvements. Mais à l’époque, une école d’horlogerie formait des ouvriers spécialisés en horlogerie, pas de véritables horlogers aguerris et capables de faire leur propre montre tout seul. A la sortie de l’école, le jeune François-Paul est alors envoyé à Paris chez son oncle, un restaurateur d’horlogerie ancienne qui compte parmi les meilleurs de sa profession. Sur les étagères de l’atelier, il va tomber sur le fameux ouvrage de George Daniels, The Art of Breguet. Le jeune ambitieux va décider de se lancer dans le projet un peu fou de réaliser entièrement une montre de poche tourbillon pour laquelle il va devoir tout réinventer.

A young François-Paul Journe with his uncle, a renowned watch restorer.
A young François-Paul Journe with his uncle, a renowned watch restorer.
The first pocket watch with tourbillon by François-Paul Journe, completed in 1983.
The first pocket watch with tourbillon by François-Paul Journe, completed in 1983.
The F.P. Journe manufacture in the centre of Geneva.
The F.P. Journe manufacture in the centre of Geneva.

On l’a depuis oublié, mais à l’époque, les montres tourbillon étaient extrêmement rares et leur fabrication n’avait pas encore été industrialisée. La réalisation de ce jeune horloger est donc rapidement remarquée. Des collectionneurs s’y intéressent. François-Paul Journe ouvre son propre atelier, les premières récompenses viennent saluer son travail, ses talents de constructeur franchissent les frontières, la marque F.P. Journe est née.

Elle prendra son plein essor dès 1999 avec la création de sa propre manufacture au centre de Genève. La suite est connue de tous les amateurs d’horlogerie d’exception.

THE 99 TOURBILLON HISTORIQUE BY F.P. JOURNE
THE 99 TOURBILLON HISTORIQUE BY F.P. JOURNE
Intricate engine-turned decoration on the back cover and the side of the case and lugs.
Intricate engine-turned decoration on the back cover and the side of the case and lugs.

François-Paul Journe présente une réinterprétation de sa première montre de poche, sous forme de montre-bracelet. Gageons que les 99 exemplaires de ce Toubillon Historique FP Journe (vendu au prix “symbolique” de 99’000.- US$) seront rapidement écoulés tant cette pièce a tout du garde-temps parfaitement intemporel. Un boîtier aux magnifiques proportions (40 mm de diamètre pour une épaisseur totale de 10 mm) dont la carrure est en argent et rehaussée de deux lunettes d’or rose 4N, un guillochage véritablement exceptionnel apposé tant sur le couvercle arrière de la montre que sur les flancs de la carrure et les cornes, un cadran d’une extrême pureté, en argent grené avec chiffres et tour d’heures gravés et remplis, des aiguilles Abraham-Louis Breguet en acier bleui.

 The movement with its disctinctive bridges.
The movement with its disctinctive bridges.

Tout comme son visage, la montre-bracelet reprend fidèlement l’architecture rigoureuse du mouvement de la montre de poche originelle. On la découvre en soulevant le double fond, en argent guilloché, de la montre: deux barillets disposés côté à côte et maintenus par de larges ponts, un train de rouage classique dans l’axe de la montre, un tourbillon 1 minute qui bat en majesté. Seules différences notables: l’échappement à détente à ressort de la montre de poche a été remplacé par un échappement à ancre latérale, qui convient mieux à une montre-bracelet et le remontage par clé a été remplacé par un remontage par couronne à 3 heures.

Parfaitement décoré, poli, anglé, ce mouvement dont les composants sont en laiton doré est d’un classicisme à toute épreuve, avec ses belles vis bleuies, ses polissages et ses anglages. Montée sur un cuir beige qui lui donne une petite touche vintage, la montre Tourbillon Historique F.P. Journe est d’ores et déjà un incontournable de l’horlogerie classique et peut-être que, dans quelques dizaines d’année, elle inspirera à son tour un jeune horloger un peu rebelle et très ambitieux.

Source: Europa Star December - January 2013/14 Magazine Issue